Ceci est une ancienne révision du document !


Boucle de rétroaction

(ou feedback)

Certaines chaînes d'interactions se bouclent sur elles-mêmes de telle sorte que chacun des processus (éléments) de la boucle agisse in fine sur lui-même positivement (rétroaction positive : un processus accroît sa propre occurrence), ou négativement (rétroactions négatives : un processus diminue sa propre occurrence). On parle de causalité circulaire dans laquelle les éléments de la boucle sont à la fois cause et effet (s'oppose à causalité linéaire formée d'une séquence orientée de causes et effets bien distincts).