Ceci est une ancienne révision du document !


Thermodynamique

La thermodynamique est née au XIXe siècle comme science des échanges de chaleur et de la production de travail (la machine à vapeur). Elle est rapidement devenue la science des transformations des systèmes macroscopiques. Elle permet grâce à l'utilisation de fonctions thermodynamiques (dont la fameuse entropie) de dire si une transformation est possible ou non dans des conditions expérimentales données. Elle a ainsi débordé largement son cadre initial d'application pour devenir une science générale. Longtemps limitée à décrire des processus (réversibles) proches de l'équilibre, elle s'est étendue dans la seconde moitié du XXe siècle aux processus irréversibles. De plus la physique statistique a permis de fonder les fonctions thermodynamiques sur les propriétés statistiques des grands ensembles de molécules et donner ainsi naissance à la thermodynamique statistique1) .